Site web personnel

Caisson de basses

Dans le domaine de la sonorisation, mon projet le plus fou que j’ai toujours voulu faire était de construire un caisson de basses gigantesque ! Et pour ça, j’ai voulu le hautparleur le plus grand et le plus puissant.

Dans la réalisation d’une enceinte de A à Z, tous part du ou des hauts parleurs que l’on veut y installer en fonction des fréquences que l’on souhaite restituer.

Le caisson attendu ici va devoir reproduire des fréquences entre 25Hz et 150Hz.

Je me suis orienté sur la marque française RCF qui est très réputé dans le domaine de la sonorisation. La taille de haut parleur la plus grande qu’ils proposent est 21″ soit 53.5cm de diamètre. Quatres modèles différents sont disponibles sous 8 Ohm, dont trois avec aimant au néodymium ou les diamètres de bobine changent et un autre avec aimant ferrite.

Après avoir comparé les courbes de rendement des haut parleurs, j’ai choisis ce modèle : RCF LF21X451

Commande passé, il est temps de ce mettre aux plans !

Pour réalisé une maquette et vérifier que les idées que j’ai en tête soit les bonnes, j’utilise Sketchup qui est un logiciel gratuit. Il y à un mode menuiserie où l’unité de mesure est le millimètre, c’est l’idéal.

Après plusieurs esquisses, j’arrive au plan final que voici…

IMG_4902

J’en suis venu à cette forme avec un pavillon arrière tout en arrondi pour un meilleur flux d’air créé par la membrane du haut parleur en mouvement (ceci évitera d’avoir des bruits parasite souvent dû aux évents sous-dimensionné)

Concernant les dimensions du caisson, voici un petit tableau qui les répertories. L’épaisseur des planches est de 22mm sauf pour le haut, le bas et l’arrière qui est de 28mm.

IMG_5071

Une fois les planches acheté, il est temps de s’y mettre ! J’ai volontairement commencé par la pièce que j’appelle la baignoire car c’est la plus dur à travailler dans ce projet et elle à une forme de baignoire. Dans un panneau de bois MDF j’ai fais des rainures à la scie circulaire avec plateau sur roulement afin d’être le plus parallèle et régulier possible. sur les 22mm d’épaisseur, j’ai laissé 3mm de matière, soit des rainures de 19mm de profondeur tout les 1.8cm. Ce procéder va permettre à la planche de s’articuler dans un sens.

Dans les rainures, j’ai coulé en abondance de la colle à bois pour que une fois sèche, la planche se tienne en courbe. Au préalable j’ai découpé des guide en OSB pour maintenir la planche en place pendant le sèchage.

Il y a tellement de contrainte à ce que la planche soit dans la position voulu que j’ai dû rajouter des sangles.

L’assemblage peut commencer.

Pour que notre baignoire soit fixé aux planches qui l’entour, j’ai fais 4 trous sur chaque flans (visible sur la photo), mis des goujons et de la colle à bois car aucune possibilité de mettre des visses entre la façade et la baignoire. C’est une opération de précision car les goujons doivent tomber pile en face de l’élément dans lequel il vient s’emboîter.

IMG_5174

Après une bonne centaine de vis, le plus gros est fait !

IMG_5175

Ensuite, j’ai découpé des ouverture de chaque côtés afin de venir y visser les poignées. Ça sera plus facile pour déplacer la bête.

Pour le bas du pavillon, j’ai découpé 4 morceaux de MDF en quart de cercle afin de venir y visser et coller 4 planches souples de 3mm de contreplaqué. 

pose du haut parleur et raccordement par soudure directe à la prise Speakon. Le câble utilisé est une paire cuivre de 4mm². Pourquoi si gros ? parce que quand on veut des Watts, ça chauffe !

IMG_5176

Pour les tests, j’ai utilisé un petit ampli 2×100 Watts en mode bridge et un filtre actif (en bleu) pour couper les fréquences supérieures à 150 Hz.

Après quelques musiques de style différents, le résultat se lis sur nos visages (mon père et moi).

Il n’y à pas que nos tympans qui bougent, il y à aussi les murs de la maison maintenant !

IMG_5178

Il ne reste plus qu’un coup de peinture à passer pour mettre en valeur ce caisson.

Laisser un commentaire

Fermer le menu